Vous êtes ici : Garantie Décennale & Dommages Ouvrage > Comparateur Dommages Ouvrage : devis gratuit ! > Quelle est l'assurance dommages ouvrage la moins chère en 2024 ?

Quelle est l'assurance dommages ouvrage la moins chère en 2024 ?

Quelle est l'assurance dommages ouvrage la moins chère en 2024 ?

Vous comptez faire des travaux de construction ou de rénovation prochainement ? Il est vivement recommandé de souscrire une assurance dommages ouvrage.

L’assurance dommages permet d’obtenir la réparation des dommages relevant de la garantie décennale. Comment trouver la garantie la moins chère en 2024 ? Quels sont les meilleurs assureurs ? Toutes les réponses.

A quoi sert l’assurance dommages ouvrage ?

La loi oblige le maître d’ouvrage qui souhaite effectuer des travaux de construction ou de lourds travaux de rénovation à souscrire une assurance dommages ouvrage. Est donc concernée toute personne physique ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire, de vendeur ou de mandataire du propriétaire de l’immeuble, fait réaliser des travaux. Les devis et factures des professionnels doivent mentionner l’assurance professionnelle souscrite au titre de l’activité exercée, les coordonnées de l’assureur et du garant, la couverture géographique de la garantie.

Pour les professionnels comme les promoteurs, les sanctions pénales applicables en l’absence d’assurance dommages ouvrage sont les mêmes que celles liées au défaut de garantie décennale. Les acteurs concernés encourent une peine de 6 mois d’emprisonnement et/ou une amende de 75 000 euros. Ces sanctions ne concernent pas le particulier qui fait construire pour lui-même. Cependant, le défaut d’assurance dommages ouvrage fait courir des risques sur le plan civil. En effet, l’indemnisation sera plus longue à obtenir en cas de sinistre. De plus, le maître d’ouvrage reste personnellement responsable vis-à-vis des nouveaux acquéreurs des conséquences résultant de ce défaut d’assurance.

Ainsi, l’assurance dommages ouvrage présente un intérêt pour le maître d’ouvrage puisqu’elle permet d’obtenir une réparation rapide des défauts de nature décennale subis par l’ouvrage grâce à son rôle de préfinancement. En possession de cette assurance, le particulier peut engager les travaux de réparation rapidement.

Les travaux couverts par l’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages ouvrage couvre les malfaçons qui menacent la solidité du logement ou le rendent impropre à son usage ainsi que ceux affectant la solidité des éléments d’équipement indissociables de l’ouvrage. Certains éléments d’équipement dissociables peuvent être couverts par cette garantie dès lors que leur dysfonctionnement est de nature à rendre l’ouvrage impropre à son usage (par exemple, les pompes à chaleur).

Voici des exemples de désordres relevant de la garantie dommages ouvrage :

  • Un effondrement de toiture ;
  • Des fissures importantes des murs ;
  • Des infiltrations d’eau à l’intérieur du logement ;
  • Une rupture de canalisation encastrée ;
  • Un soulèvement de carrelage.

Parmi les travaux non-couverts par l’assurance dommages ouvrage, on trouve :

  • Les dommages visibles à la réception ;
  • Les désordres mineurs ;
  • Les dommages mobiliers ;
  • Les dommages corporels ;
  • Les simples défauts d’entretien.

Si vous souhaitez profiter d’une assurance dommages ouvrage plus protectrice, vous pouvez adhérer à des garanties optionnelles comme la garantie des éléments d’équipement dissociables, la garantie des dommages immatériels consécutifs à des désordres garantis, la garantie des dommages aux existants du fait des travaux neufs.

Quel est le coût d’une assurance dommages ouvrage en 2024 ?

Le tarif de l’assurance dommages ouvrage est fixé librement par les assureurs. Pour faire une proposition tarifaire, ceux-ci s’appuient sur plusieurs critères :

  • Le coût de la construction ;
  • La qualification des constructeurs ;
  • L’existence d’une mission de contrôle technique des travaux ;
  • La présence d’une étude de sol ;
  • La nature des travaux envisagés (construction neuve, réhabilitation, agrandissement, extension…) ;
  • Les caractéristiques de l’ouvrage ;
  • Les garanties souscrites.

Si vous avez prévu de faire réaliser des travaux de construction ou de rénovation en 2024, préparez-vous à consacrer 6 à 7 % de leur coût à la souscription d’une assurance dommages ouvrage. Pour les professionnels, cette garantie représente entre 1 et 3 % des dépenses engagées.

Le Top 3 des assurances dommages ouvrage les moins chères en 2024

Voici les 3 meilleures assurances dommages ouvrage proposées en 2024 :

1 - L’assurance dommages ouvrage April

April propose PROBAT DO, une assurance qui protège les projets de construction ou de rénovation pour des coûts de chantier compris entre 30 000 et 500 000 euros. Le tarif de l’assurance dommages ouvrage April est particulièrement intéressant pour la construction d’une maison neuve puisqu’il s’élève en moyenne à 3470 euros.

2 - L’assurance dommages ouvrage MIC Insurance

MIC Insurance a lancé une offre d’assurance dommages ouvrage personnalisable avec de nombreuses garanties complémentaires : la garantie constructeur non-réalisateur, la garantie responsabilité civile du maître d’ouvrage, la garantie tous risques construction, la garantie dommages immatériels, la garantie de bon fonctionnement. Pour obtenir un tarif, n’hésitez pas à faire une demande de devis en ligne.

3 - L’assurance dommages ouvrage MAAF

MAAF propose des tarifs attractifs avec des réductions de cotisations de 40 % ou 50 % pour ses clients titulaires d’un autre contrat au jour de la souscription. Il est possible de joindre un conseiller par téléphone, par mail ou via un formulaire en ligne pour recevoir un devis détaillé.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et tenter de bénéficier de l’assurance dommages ouvrage la moins chère en 2024, vous pouvez comparer les offres avec l’aide d’un outil en ligne. Après avoir complété un formulaire rapide portant sur les travaux envisagés, vous pourrez accéder à des devis répondant à vos critères.

Pour rappel, vous avez la possibilité de souscrire une assurance dommages ouvrage auprès de l’assureur de votre choix. Toutefois, toutes les compagnies d’assurance ne proposent pas ce type de contrat. En cas de refus des assureurs, tournez-vous vers le Bureau central de tarification (BCT) qui fixera la tarification de la garantie auprès de l’assureur désigné. N’oubliez pas qu’il est nécessaire de contracter l’assurance dommages ouvrage avant l’ouverture du chantier pour être couvert en cas de dommage intervenant dans les 10 ans à compter de la date de réception des travaux.

En dernier recours, vous pouvez faire appel à un courtier expérimenté qui vous accompagnera tout au long de la souscription et pourra répondre à vos questions. Attention cependant à bien vérifier les conditions imposées par cet intermédiaire.

Comparateur Assurance Dommages Ouvrage
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quel est le prix d'une assurance dommages ouvrage ? Quel est le prix d'une assurance dommages ouvrage ? Vous êtes un particulier et souhaitez faire construire une maison, rénover votre logement ou faire une extension ? Découvrez quel est le prix d’une assurance dommages ouvrage.Devis Dommages...
  • Assurance dommages ouvrage pose de fenêtres Assurance dommages ouvrage pose de fenêtres Vous comptez faire appel à un professionnel pour assurer la pose de vos fenêtres ? Avez-vous pensé à souscrire une assurance dommages ouvrage ?Devis Dommages Ouvrage ! Gratuit et sans engagement...