Vous êtes ici : Garantie Décennale & Dommages Ouvrage > Comparateur Dommages Ouvrage : devis gratuit ! > Assurance dommages ouvrage rénovation d'hôtel : tarif et devis

Assurance dommages ouvrage rénovation d'hôtel : tarif et devis

Assurance dommages ouvrage rénovation d'hôtel : tarif et devis

La rénovation d’un hôtel entraîne de lourds travaux et nécessite de souscrire une assurance dommages ouvrage.

Vous vous lancez dans la rénovation de votre hôtel ? La loi du 4 janvier 1978 vous oblige, comme tout maître d’ouvrage, à souscrire une assurance dommages ouvrage dès lors que les travaux envisagés touchent au gros œuvre ou à l’étanchéité. Explications.

Qu’est-ce qu’une assurance dommages ouvrage pour rénovation d’hôtel ?

Plusieurs raisons peuvent amener un hôtelier à faire des travaux de rénovation dans son bâtiment :

Améliorer le confort de ses clients

Meilleure isolation face aux intempéries, isolation acoustique renforcée entre les différentes chambres… Les travaux peuvent servir à augmenter le confort proposé aux clients.

Refaire la décoration

La concurrence est rude dans le milieu de l’hôtellerie. Pour se démarquer dans les grandes villes comme dans les coins les plus reculés, il peut être judicieux de repenser la décoration de son hôtel. Les travaux peuvent porter sur le hall d’accueil, vitrine du bâtiment, ou encore l’agencement des chambres.

Se remettre aux normes

De nombreux hôteliers sont contraints de réaliser des travaux pour se remettre aux normes. Celles-ci sont en constante évolution et portent notamment sur l’accessibilité et la sécurité incendie. Les travaux peuvent donc permettre de faciliter l’accueil des personnes à mobilité réduite ou encore être dédiés à la création de sorties de secours et d’éventuels espaces d’attente sécurisés.

Quelle que soit la raison des travaux de rénovation envisagés, l’hôtelier doit souscrire une assurance dommages ouvrage conformément à la loi Spinetta du 4 janvier 1978. Cette assurance fait double emploi avec la garantie décennale imposée à l’entreprise en charge des travaux. En effet, elle couvre les mêmes dommages : ceux affectant la solidité de l’ouvrage ou le rendant impropre à l’usage auquel il était destiné, ceux affectant les éléments d’équipement indissociables de l’ouvrage. L’assurance dommages ouvrage a toute son importance pour l’hôtelier qui pourra être remboursé plus rapidement en cas de sinistre.

Défaut d’assurance dommages ouvrage : quels risques pour les hôteliers ?

L’assurance dommages ouvrage est obligatoire dans le cadre de travaux de rénovation de grande ampleur. En cas de défaut de souscription, l’hôtelier encourt une amende de 75 000 euros et une peine de 6 mois d’emprisonnement.

Outre ces sanctions légales, les risques encourus par le maître d’ouvrage sont principalement financiers. D’abord, les coûts engendrés par la procédure de demande de réparation du préjudice sont conséquents (frais d’expertise, frais d’avocat…) et resteront à sa charge. Ensuite, en cas de vente du bien immobilier et de constatation d’un dommage entrant dans le champ de la garantie décennale, le maître d’ouvrage est considéré comme responsable et doit donc procéder à sa réparation. Or, les préjudices se chiffrent parfois en dizaines de milliers d’euros.

Pour toutes ces raisons, il n’est pas conseillé de faire l’impasse sur l’assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel car d’une part, cette couverture est obligatoire, d’autre part, elle permet d’obtenir une indemnisation rapide en cas de sinistre, sans recherche de responsabilité préalable.

Combien coûte une assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel ?

Le coût de l’assurance dommages ouvrage peut être un frein pour les hôteliers qui font déjà face à un certain nombre de charges. Il dépend des éléments suivants :

  • Le type d’ouvrage : maison individuelle, immeuble, bâtiment industriel… ;
  • Les techniques et matériaux de construction utilisés ;
  • La destination de l’ouvrage : usage personnel, location, vente ;
  • Le coût global de l’ouvrage ;
  • Le profil de l’assuré et de l’entreprise en charge des travaux ;
  • Les études et documents techniques permettant d’apprécier la qualité de la construction.

De manière générale, le coût d’une assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel est compris entre 1% à 5% du montant total des travaux.

Pourquoi faire des demandes de devis d’assurance dommages ouvrage ?

Vous souhaitez réduire le coût de votre assurance dommages ouvrage pour hôtelier ? Vous avez tout intérêt à faire au moins trois demandes de devis en ligne pour comparer les offres et avoir une idée du montant de votre cotisation. Cela vous fera également gagner du temps en vous évitant de vous rendre en agence pour obtenir ces informations.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour recevoir des devis d’assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel personnalisés :

Comparer les offres en ligne

Vous pouvez utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Il vous suffit de compléter un formulaire rapide portant sur votre profil, le bâtiment concerné et les travaux envisagés pour accéder au résultat.

Passer par un courtier expérimenté

Si vous préférez être accompagné dans vos recherches, il est possible de contacter un courtier spécialisé en assurance dommages ouvrage. Ce professionnel saura vous orienter vers des formules susceptibles de vous correspondre et pourra négocier les tarifs auprès de ses partenaires. Solliciter ses services ne vous engage à rien car il n’est rémunéré qu’après la signature du contrat.

Quelle que soit la solution choisie, pensez à démarrer vos recherches suffisamment tôt pour anticiper d’éventuels refus d’assurance.

Comment comparer efficacement les devis d’assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel ?

Après avoir obtenu des devis d’assurance dommages ouvrage pour la rénovation de votre hôtel, vous devrez faire un choix. Voici les éléments à observer avant de vous engager :

  • L’étendue des garanties offertes : les garanties varient d’un assureur à l’autre. Certains proposent des garanties facultatives qui peuvent être intéressantes (garantie des dommages immatériels, garantie tous risques chantier…) ;
  • Les exclusions : il s’agit des évènements non-couverts par le contrat ;
  • Les plafonds d’indemnisation : ils correspondent aux montants maximum pris en charge par l’assureur ;
  • Le montant de la prime.

Vous pouvez confronter les offres seul ou demander l’aide d’un courtier. En effet, ce professionnel n’a pas qu’un rôle de négociateur. Il est également en mesure de vous accompagner et de vous conseiller tout au long de la souscription.

N’hésitez plus, comparez dès maintenant les devis d’assurance dommages ouvrage rénovation d’hôtel et choisissez le contrat qui répond le mieux à vos besoins !

 
 

Comparateur Assurance Dommages Ouvrage
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers