a
Vous êtes ici : Garantie décennale & Dommages ouvrage > Guide de l'assurance dommages ouvrage > Souscrire une assurance dommages ouvrage après travaux : est-ce possible ?

Souscrire une assurance dommages ouvrage après travaux : est-ce possible ?

Souscrire une assurance dommages ouvrage après travaux : est-ce possible ?

Souscrire une assurance dommages ouvrage après la réception des travaux ? C’est possible ! Quelques assureurs proposent cette formule sous certaines conditions.

Il existe des cas pour lesquels le particulier ou le promoteur qui fait construire ou réaliser des travaux dans un logement n’est pas tenu de souscrire une assurance dommages ouvrage avant le démarrage du chantier. Plusieurs offres d’assurance dommages ouvrage après travaux sont désormais proposées sur le marché.

Faciliter la revente du bien immobilier

La loi Spinetta du 4 janvier 1978 précise que la garantie dommages ouvrage doit être souscrite avant le démarrage des travaux pour obtenir le financement rapide des travaux de réparation des dommages susceptibles d’affecter la solidité de l’ouvrage ou le rendant impropre à sa destination, dans les 10 ans suivant sa construction. Même si cette assurance est obligatoire, de nombreux propriétaires n’y adhèrent pas avant le démarrage des travaux de construction ou de rénovation. L’absence d’assurance devient problématique lors de la revente. Pour rappel, cette assurance protège le vendeur des éventuels recours des nouveaux propriétaires en cas de sinistre de nature décennale.

Certaines compagnies d’assurance proposent aux particuliers d’assurer leurs travaux après avoir réalisé un audit de risque préalable de leur bien immobilier. Dans ce cas, un expert est missionné pour vérifier la bonne réalisation des travaux. Le montant de la prime d’assurance est toutefois légèrement plus élevé que pour la souscription d’une assurance dommages ouvrage avant travaux.

Comment souscrire une assurance dommages ouvrage après travaux ?

Pour souscrire à cette assurance, il faut d’abord comparer les offres avec l’aide d’un outil 100 % gratuit et sans engagement. Cela nécessite de compléter un formulaire en mentionnant les travaux réalisés ainsi que leur coût. Le comparateur en ligne affiche ensuite les meilleures offres du marché. Il ne vous reste plus qu’à demander plusieurs devis d’assurance dommages ouvrage après travaux en accordant une attention particulière aux franchises et au montant de la prime d’assurance.

Si l’audit de risque préalable du bien immobilier est favorable, vous pourrez souscrire au contrat directement en ligne ou en agence en fournissant les pièces demandées par l’assureur.

Combien coûte une assurance dommages ouvrage après travaux ?

Le tarif d’une assurance dommages ouvrage après réception des travaux dépend de leur nature et de leur montant. A titre d’exemple, pour une construction neuve évaluée entre 350 000 et 400 000 euros, le prix de l’assurance dommages ouvrage est d’environ 6 800 euros. Pour une construction neuve comprise entre 100 000 et 150 000 euros, il faut compter 4 400 euros d’assurance.

Pour des travaux de rénovation ou d’extension inférieurs à 100 000 euros, l’assurance dommages ouvrage avoisine les 4 400 euros. Si ces travaux sont évalués entre 300 000 et 350 000 euros, le tarif augmente à 7 300 euros.

Les exemples de prix indiqués ne tiennent pas compte du coût de l’audit de risque obligatoire qui est généralement facturé 900 euros TTC. Sans ce rapport, aucune garantie ne peut être accordée.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur d'assurance dommages ouvrage
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KC3aie

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers