Assurance dommages ouvrage partielle (hors d'eau hors d'air) : quelles économies ?

Date : 04/07/2019 - Catégorie : Guide de l'assurance dommages ouvrage

Cette page provient du site Ladecennale.fr
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.ladecennale.fr/dossier-50-assurance-dommages-ouvrage-partielle.html

Assurance dommages ouvrage partielle (hors d'eau hors d'air) : quelles économies ?

L’assurance dommages ouvrage partielle permet au propriétaire de protéger son logement pendant 10 ans suivant l’achèvement des travaux. Cette assurance doit être souscrite avant le commencement du chantier.

Dans le cadre de votre projet d’autoconstruction, vous envisagez de confier le gros œuvre à des professionnels couverts par une assurance décennale. Vous souhaitez vous charger de la partie du second œuvre afin de faire des économies sur le coût de la construction ? Découvrez comment souscrire une assurance dommages ouvrage partielle hors d’eau, hors d’air.

Qu’est-ce que l’assurance dommages ouvrage hors d’eau, hors d’air ?

La loi impose au maître d’ouvrage de souscrire une assurance dommages ouvrage pour garantir la construction pendant 10 ans. Les compagnies d’assurance exigent généralement que l’ensemble des travaux soient réalisés par des professionnels disposant d’une assurance décennale sans que le maître d’ouvrage ne puisse intervenir dans la construction.

Si vous souhaitez participer aux travaux de second d’œuvre, vous devrez souscrire une assurance dommages ouvrage partielle avant le démarrage des travaux. Plusieurs raisons peuvent vous inciter à limiter la souscription au clos ouvert. Les particuliers le font souvent pour limiter le montant des travaux et éviter les contraintes techniques.

L’assurance dommages ouvrage partielle prévoit un dédommagement en cas de sinistre de nature décennale. Il ne faut pas oublier qu’un projet de construction, d’extension ou de rénovation représente un investissement lourd. Ainsi, est important de se protéger en souscrivant une couverture adaptée.

Quel est le coût de l’assurance dommages ouvrage partielle ?

Si vous choisissez de souscrire une assurance dommages ouvrage hors d’eau, hors d’air, le montant des travaux à garantir sera plus faible et la prime d’assurance le sera donc également. Toutefois, les compagnies d’assurance ont instauré des primes minimum. En effet, pour la construction d’une maison neuve, la prime s’élève en moyenne à 3 700 euros. Pour des travaux de rénovation allant jusqu’à 50 000 euros, la prime atteint 2 700 euros environ.

Compte tenu du coût de cette garantie, il est vivement conseillé de l’intégrer à votre plan de financement sans oublier que celle-ci est valable pendant 10 ans.

Les démarches pour obtenir une assurance dommages ouvrage hors d’eau hors d’air

Pour souscrire une assurance dommages ouvrage partielle optimale, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne. Après avoir complété un formulaire rapide, l’outil vous affiche les offres les plus attractives du marché. Il vous suffit ensuite de demander un devis gratuit en moins de 2 minutes pour étudier attentivement les conditions du contrat. Pour adhérer, vous devez adresser plusieurs documents à l’assureur et notamment : le formulaire de souscription, le contrat de maîtrise d’œuvre, les attestations d’assurance décennale des constructeurs, la déclaration d’ouverture du chantier, le permis de construire, les plans et les marchés de travaux.

Il faut enfin préciser que seuls les lots que vous aurez souscrits seront couverts par la garantie dommages ouvrage. Obtenez immédiatement un devis d’assurance dommages ouvrage partielle pour être protégé en cas de sinistre !

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre